Candidat aux élections municipales à La Rochelle les 15 et 22 mars 2020

Economie et emploi

La bonne santé de l’activité économique locale est primordiale pour le dynamisme de notre territoire et l’épanouissement des Rochelais, quelle que soit l’ambition de chacun : trouver le premier emploi, changer de métier, sécuriser son activité professionnelle, créer son entreprise ou la développer.

Notre territoire présente une réelle attractivité qui doit être valorisée et améliorée, notamment en ce qui concerne l’accessibilité :
• pour assurer une pérennité aux activités existantes ;
• pour attirer de nouveaux projets ambitieux et offrir une plus forte dynamique à notre territoire.
Car, pour distribuer des richesses, il faut d’abord les créer !

Objectif : devenir une zone stratégique d’activités dans les domaines tertiaires, technologiques, logistiques, commerciaux, de la recherche, de l’éducation, de la santé, des transports… S’imposer comme un acteur incontournable de l’économie régionale, face à la Vendée, à Nantes et à Bordeaux.

Le Maire et son équipe peuvent actionner plusieurs leviers :

  • Améliorer et valoriser notre attractivité territoriale
  • Favoriser l’emploi
  • Promouvoir l’activité commerçante et industrielle
  • Accompagner la création d’entreprise et d’activités économiques
  • Accompagner le développement des entreprises
  • Soutenir les entreprises en difficulté
  • Influer directement sur l’activité économique du territoire

1) Favoriser l’emploi

Notre ville affiche un taux de 8,20% de demandeurs d’emplois alors que des entreprises peinent à recruter. L’action publique doit faciliter le contact entre demandeurs d’emplois et recruteurs, notamment en faisant découvrir les métiers, connaître nos entreprises et leurs besoins.

Mettre en contact demandeurs d’emplois et entreprises
  • Une journée mensuelle « portes ouvertes de l’emploi »
    • Un bus mensuel pour des visites d’entreprises par des demandeurs d’emplois
    • Une découverte des entreprises et des métiers proposés
    • Une occasion d’initier le contact et de laisser un CV
  • Jouer la complémentarité entre sites d’emplois, réseaux sociaux professionnels et structures d’accompagnement à l’emploi (Pôle Emploi, PLIE, Maison de l’Emploi, Maison du Chômeur, Cap Emploi, Mission Locale…)
    • Redéfinir des missions concrètes avec des buts précis, avec l’objectif de gagner en synergie
Aller à la rencontre des demandeurs d’emploi
  • Créer des ” bureaux éco-accueil ” dans les quartiers :
    • Accompagner les personnes sans emploi à s’orienter dans la multiplicité des services et des informations liés au retour à l’emploi
    • Conseiller les personnes sans emploi souhaitant créer leur propre entreprise
Etre au cœur des besoins des employeurs
  • Faciliter une meilleure connexion entre les grandes écoles, l’Université et les organismes de formation, et les besoins de l’économie locale
  • Porter des actions concrètes pour répondre à des besoins urgents du marché
    • Un exemple : opération « coup de poing serveurs de restaurant » avant l’été par exemple
    • Orienter les candidats vers les entreprises qui recrutent
    • Pour chaque festival qui se tient à La Rochelle, oeuvrer en faveur d’un recrutement sur place d’au moins 80% du personnel (pour la communication, l’organisation, la sécurité…)

2) Promouvoir l’activité commerçante

Promouvoir le tourisme local
  • Impulser un marketing touristique « de week-end » à thèmes 
  • Financer des campagnes de communication en Île-de-France (affichage métro) et dans les villes étrangères reliées à notre aéroport
  • Identifier des parcours de tourisme économique mettant en valeur les savoir-faire locaux : créer par exemple, un « Salon des Produits régionaux » mettant en valeur la cuisine terre et mer
Identifier des « locomotives commerciales »

Notamment pour l’ancien commissariat et celles qui vont offrir une plus grande attractivité au Centre-Ville.
cf. la page Centre Ville.

Favoriser l’activité commerçante et libérale, dans notre Cœur de Ville
cf. la page Centre Ville.

3) Accompagner la création d’entreprises et d’activités économiques

Spécialiser des collaborateurs dédiés au service économie de la Communauté d’Agglomération par filières et secteurs d’activité
  • Connaître les acteurs du territoire et favoriser les synergies
  • Prospecter des entreprises et favoriser leur implantation sur le territoire
  • Création d’une identité et d’un positionnement et de cibles prioritaires
    • Prospection directe d’entreprises susceptibles d’être intéressées par notre territoire
    • Participation à des salons professionnels
  • Accompagner les projets de créations d’entreprises avec un regard de spécialiste et de conseil
  • Composer un bureau de « sages » apte à conseiller et accompagner l’entrepreneur dans ses décisions.
  • Favoriser le développement et la stimulation des entreprises nouvellement créées : trop d’auto entrepreneurs ne passent pas le cap de la création d’emploi…
  • Attirer plus de grandes entreprises (de type SITEL, LÉA NATURE…) sur notre territoire pour générer des centaines d’emplois
  • Informer sur les dispositifs facilitant les embauches au sein de nos PME

4) Accompagner les entreprises dans leur développement et les soutenir en cas de difficulté

La pérennité d’une entreprise repose sur trois conditions essentielles : des ressources humaines, des capacités financières suffisantes et de bons outils de gestion. Les pouvoirs publics, représentés par notre équipe, vont répondre « présents ».

  • Accompagner les entrepreneurs dans le recrutement
  • Orienter les démarches concrètes d’aides au recrutement souvent méconnues :
    • Contrats Pro et surtout période de Pro
    • Aide de Formation Préalable au Recrutement (AFPR : dispositif de Pôle Emploi)
  • Mobiliser les collaborateurs du service développement économique de la Communauté d’Agglomération :
  • Visiter régulièrement des entreprises rochelaises et se faire une idée précise de leurs réalisations, de leurs objectifs, de leurs difficultés éventuelles, rencontrer le personnel …
  • Spécialiser un collaborateur en charge d’accompagner les entreprises en difficulté, avec la CCI, le tribunal de commerce.
    • Porter les aides et accompagnements
    • Organiser la formation sur les outils de gestion

5) Influer directement sur l’activité économique du territoire

Fluidifier la circulation sur notre territoire pour faciliter les déplacements domicile-travail.

La mobilité des personnes et des biens est directement liée à l’activité économique !

Faire du projet « Territoire Zéro carbone » une opportunité économique :
  • Communiquer auprès des entreprises taxées qui ont un intérêt de contribution fort
  • Favoriser l’investissement écologique des entreprises bénéficiaires
  • Élargir l’offre de voitures électriques et l’équipement en bornes à toutes les communes de la CDA, permettant ainsi à des salariés d’effectuer le trajet domicile-travail avec ces voitures
Placer le service « Développement économique » de la Communauté d’Agglomération au cœur de l’activité économique :
  • Déménager le service « Développement économique » dans un espace ouvert aux entreprises, avec des réunions thématiques régulières, des rencontres par filières, un work café et un espace de coworking ;
  • Impulser, en collaboration avec d’autres acteurs institutionnels, une même structure dans un bureau parisien, proche de Montparnasse ;
  • Etre le siège des associations de commerçants, d’entreprises, de professionnels en offrant des services de documentations, d’espaces de réunions, de services…
  • Mieux fédérer les clubs d’entreprises en jouant un rôle de facilitateur de rencontre entre professionnels
Créer de grands projets avec de grandes ambitions pour insuffler une dynamique
  • Les activités autour de l’internet sont en plein essor et nous avons déjà quelques fleurons sur l’Agglomération. Profitons de notre formidable situation géographique pour lancer le concept de « La Rochelle la petite ” Silicon Valley “ de France “ voire d’Europe, et attirer ainsi des entreprises du secteur.
  • Devenir un acteur important de la ” French Tech “ (Label attribué à des pôles métropolitains qui favorisent l’implantation et le développement de « Start-up »)
  • Faire de La Rochelle une ville plus numérique : développer les services liés au numérique pour mieux aider les Rochelais au quotidien et faire de La Rochelle une ville exemple, voire phare dans le domaine. La Rochelle, une longueur d’avance ! Quelques exemples :
    • Des bornes interactives comme à Chambéry (sous forme de Smartphones géants plantés dans le sol) pour aider les touristes et les Rochelais à s’orienter dans La Rochelle, pour trouver un restaurant, un musée, un hôtel, une entreprise, un service…
    • Créer des applications de services (pour localiser les places de parkings disponibles « San Francisco, Los Angeles, Nice ont déjà expérimenté le stationnement intelligent», pour gérer les flux de circulation…)
  • Créer un « site internet annuaire » référençant toutes les activités à La Rochelle et permettant aux acteurs économiques de s’informer rapidement ;
  • Créer un site recensant l’ensemble des services utiles à l’entreprise (accompagnement, aides, ressources…)
  • Ouvrir un espace comportant des panneaux résumant l’activité économique, les entreprises phares et symboliques du territoire, comme à la CCI de Vendée ou au CCO de Nantes. Un espace utile pour faire découvrir notre territoire économique en quelques minutes à nos visiteurs.