Candidat aux élections municipales à La Rochelle les 15 et 22 mars 2020

Façonner ensemble le visage de notre Ville

La politique urbaine de la précédente équipe présente des défauts majeurs que notre groupe municipal a constamment critiqués, seul face à toute la Gauche unie sur ce sujet durant l’essentiel de la mandature.

Notre groupe fut ainsi le seul à s’opposer par son vote au Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI), notamment parce que nous estimions qu’un document aussi important ne devait pas être voté trois mois avant les élections municipales. 

Objectifs :
Des principes majeurs guideront notre politique urbaine afin de dessiner, ensemble, le visage de La Rochelle de demain. Si nécessaire, nous nous engageons à réviser le PLUI afin de pouvoir respecter nos engagements.

Nous relèverons plusieurs défis pour créer des logements tout en respectant La Rochelle et les Rochelais :

Nos engagements

  • D’abord, la concertation préalable avec les Rochelais, les comités de quartiers et de secteurs, les commerçants et les chefs d’entreprise concernés. Tout projet d’urbanisme doit être véritablement mené  dans le dialogue, l’écoute et une totale transparence ;
  • La juste évaluation des conséquences de tout programme immobilier afin d’en limiter les effets négatifs, car les constructions nouvelles modifient souvent les conditions d’existence du voisinage. Les problématiques d’ensoleillement, de vis-à-vis, d’intimité des habitations existantes doivent toujours être considérées afin de guider au mieux les choix, notamment lorsque les habitants impactés ont un sentiment d’impuissance face à des projets immobiliers d’envergure ;
  • Considérer également les conséquences des programmes immobiliers envisagés en ce qui concerne la circulation, le stationnement et la mobilité, la présence des espaces verts, et la « respiration paysagère » dans la Ville ;
  • La « modération ». Il ne s’agit pas de figer notre Ville car nous devons créer des logements, mais il ne faut pas dénaturer l’identité paysagère des quartiers, en raison d’une densification excessive, d’une hauteur trop importante des constructions nouvelles ou d’un urbanisme trop minéral ;
  • Actionner davantage le levier de la réhabilitation des habitations et immeubles existants dans tous les quartiers  – et pas seulement dans notre cœur de Ville -, afin de mieux respecter l’harmonie de notre paysage urbain tout en créant des logements pour les Rochelais ;
  •  Apporter aux investisseurs et aux propriétaires de logements destinés à la location une information concernant les aspects fiscaux, juridiques et techniques des travaux de réhabilitation envisagés et les aides financières possibles ;
  • Adopter une politique du logement équilibrée afin de répondre aux besoins de tous les groupes sociaux de notre Ville. Se soucier notamment des jeunes et des classes moyennes ;
  • Adapter les réseaux de bus, la voirie, et les services de proximité aux programmes immobiliers nouveaux ;
  • Intégrer tous les nouveaux programmes d’urbanisme dans notre ambition commune « Territoire zéro carbone ». Réserver, notamment, des espaces pour de la verdure et des jardins dans le but de « rafraichir notre Ville » ;
  • Etre guidé par la quête incessante du « Beau ». Notre équipe sera exigeante sur le plan architectural et esthétique. Car chaque projet contribue à dessiner la Ville de demain. Il convient donc de veiller à la bonne harmonie des réalisations à venir.
  • Une exigence de chaque instant en matière d’urbanisme : respecter La Rochelle et les Rochelais !